mobilize logo mobilize logo

passage à l’électrique des véhicules utilitaires et poids lourds : une recharge 100 % pensée par Mobilize Power Solutions

NOTICE

passage à l’électrique des véhicules utilitaires et poids lourds : une recharge 100 % pensée par Mobilize Power Solutions

Contrairement à une idée reçue, l’électrique ne concerne pas que les voitures des particuliers. La technologie des véhicules à batterie rechargeable convient parfaitement aux véhicules plus volumineux et à des usages professionnels. Quant à la recharge, s’effectuant souvent sur le site de l’entreprise, elle s’avère même moins contraignante au quotidien que le détour par la station-essence.

  • transition énergétique
  • véhicule électrique

1) pourquoi opter pour une flotte utilitaire électrique

C’est une évidence ! À l’échelle mondiale, un quart des émissions de gaz à effet de serre est imputable aux transports. Dans cette équation, le transport routier n’est pas seul responsable, puisque les émissions de CO2 de l’aérien et du maritime vont croissantes. La part du transport routier reste néanmoins à ce jour majoritaire.

 

Les véhicules utilitaires légers et les camions sont à l’origine de plus de 40 % des émissions de CO2 du transport routier. Une fois rapporté à la circulation, c’est-à-dire aux kilomètres parcourus par les véhicules, cela représente un impact plus important que celui des voitures particulières.

 

L’électrification des transports routiers est un levier majeur pour réussir la décarbonation de la filière et atteindre l’objectif ambitieux de neutralité carbone à horizon 2050, fixé par la Commission européenne.

 

Pour y parvenir, développer les possibilités, pour les véhicules utilitaires légers et les poids lourds, de se recharger en cours de déplacement est en ligne de mire. Des corridors de recharge dédiés à ces types de véhicules seront déployés entre 2025 et 2030 à travers l’Europe, le long des principaux axes routiers, conformément au règlement AFIR (Alternative Fuel Infrastructure Regulation) adopté par l’Union européenne. Ces stations de recharge auront l’immense mérite de rassurer les professionnels quant au fait que le passage à l’électrique ne les empêchera pas de poursuivre leur activité. Ce qui créera les conditions favorables à une décarbonation progressive de leur parc, y compris pour des trajets de longue distance.

2) comment assurer la recharge au quotidien des véhicules professionnels ?

Si les infrastructures de recharge prévues par les pouvoirs publics joueront un rôle-clé dans le passage à l’électrique des flottes professionnelles, les solutions de recharge sur site sont, dès maintenant, la première brique vers la décarbonation du parc. La recharge au quotidien, pour les professionnels comme pour les particuliers, se fait majoritairement là où le véhicule reste stationné le plus longtemps.

 

Pourquoi faire un détour par la station-essence après sa mission, quand on peut tout simplement revenir se garer sur le parking de l’entreprise et en profiter pour brancher son véhicule ?

 

Ceci est particulièrement le cas pour une entreprise qui utilise des véhicules utilitaires et/ou des poids lourds. En fonction du type de véhicules et de leurs utilisations, il sera intéressant de se doter par exemple de bornes AC pour charger la nuit si les véhicules ne bougent pas pendant ce laps de temps, ou de bornes DC si les véhicules ont besoin d’être rechargés rapidement entre 2 tournées.

3) rouler en électrique : un choix éclairé

L’intérêt de la mobilité électrique est clair au regard des enjeux environnementaux, mais aussi du contexte règlementaire qui en découle. Se doter d’un véhicule électrique est encouragé par diverses incitations, souvent financières, alors que la règlementation est de plus en plus contraignante pour les utilisateurs de véhicules polluants.

 

À l’usage aussi, rouler en électrique s’avère intéressant, que ce soit du fait du différentiel entre le coût de l’électricité et le coût des carburants fossiles, ou grâce à un entretien mécanique moins onéreux que sur les voitures thermiques.

 

Pour maximiser les avantages économiques que présente le choix d’une mobilité électrique, les constructeurs automobiles partenaires de Mobilize, comme Renault pour les véhicules utilitaires légers et Renault Trucks pour les poids lourds, et bien sûr sa filiale spécialisée dans la recharge – Mobilize Power Solutions – analysent précisément les besoins actuels et futurs de l’entreprise : De quels types de véhicules cette société a-t-elle besoin au regard de son activité ? Quel volume de chargement ou de capacité de charge utile ? Quelles versions ou options de batteries pour garantir l’autonomie adaptée aux distances quotidiennes parcourues et aux temps de pause ? Son marché et les attentes de ses clients sont-ils susceptibles d’évoluer dans les prochaines années, ce qui changerait potentiellement son organisation interne, ses implantations géographiques, ses flux… ?

 

En fonction de cette analyse, Mobilize Power Solutions propose une sélection de prestations et de matériels pour que l’entreprise bénéficie, directement sur son site, des infrastructures de recharge les plus adaptées.

 

Nombre et puissances des bornes, localisation des points de charge, gestion des accès à la recharge, ainsi que différents services spécifiques pour faciliter et optimiser l’usage, … Tous les aspects de la recharge sont couverts.

 

4) investir de façon optimum dans la recharge des véhicules utilitaires sur site

Comme toujours, la clé d’une bonne gestion réside dans l’analyse amont et l’anticipation, pour faire les bons choix et réduire le montant des investissements globaux.

 

« En dimensionnant l’installation des points de charge aux besoins actuels, mais aussi en planifiant leur évolution future, plusieurs postes de coûts peuvent être réduits. »

 

Irina Khodossova – Présidente Mobilize Power Solutions France

 

Tout d’abord, le raccordement au réseau de distribution est une dépense à envisager si la puissance électrique disponible sur site n’est pas suffisante. L’analyse des cycles de charge des véhicules utilitaires et camions est déterminante pour optimiser, voire supprimer ce poste de coût.

 

Ensuite, les travaux de génie civil (tranchées, fondations, …) peuvent se révéler lourds. Pour les limiter, les emplacements des futures bornes doivent être étudiés avec soin, notamment pour privilégier des distances de raccordement courtes. Les emplacements sont également choisis en fonction des contraintes de circulation des véhicules, ainsi que des contraintes de stationnement et des manœuvres nécessaires en fonction du gabarit du véhicule, de la présence d’une potentielle remorque, du nombre de véhicules à recharger en même temps… Le positionnement de la prise sur la carrosserie et la longueur de câble nécessaire entrent également en ligne de compte pour déterminer précisément les emplacements des bornes. Sans oublier d’intégrer en amont les pré-équipements des extensions futures pour mutualiser les coûts.

 

Autre poste à ne pas négliger, les travaux de génie électrique (câbles, chemins de câbles, protections électriques) dépendent directement de la puissance de recharge et des distances entre le point de raccordement et les infrastructures de recharge. Son montant sera d’autant plus limité que les autres postes seront calibrés au juste nécessaire.

 

Pour finir, il convient de considérer l’investissement dans le matériel : les bornes, mais aussi les armoires électriques, voire les postes de transformation. Dans ce domaine, gare aux idées reçues ! Un poids lourd n’a pas forcément besoin d’une borne de recharge à haute puissance. C’est l’usage qui définira la puissance adaptée. Par exemple, les bennes à ordures ménagères effectuent habituellement des tournées d’environ 150 km par jour puis restent stationnées 8 à 10 heures consécutives. Des bornes de recharge de 22 kW suffisent donc parfaitement.

 

L’économie est alors substantielle : le budget d’investissement dans une borne AC 22kW est 10 fois moindre que celui d’une borne DC 150kW, notamment du fait du coût du matériel.

 

A contrario, si les flux logistiques nécessitent une rotation de plusieurs véhicules et des cycles de recharge courts, les infrastructures de recharge à haute puissance (de 100 à 350 kW) sont à privilégier. Pour alléger et lisser la facture, les aides financières des pouvoirs publics sont complétées par les solutions de financement proposées par Mobilize Power Solutions, telles que le crédit-bail ou la location financière.

5) des coûts d’exploitation et un budget énergie maîtrisés

La mission des experts de Mobilize Power Solutions ne s’arrête pas une fois les bornes de recharge installées. Ils accompagnent l’entreprise pour maîtriser les frais liés à l’exploitation et à la maintenance. Ces coûts sont optimisés dès que plusieurs véhicules peuvent utiliser à tour de rôle la même borne. Une borne peut même devenir source de revenu, si le professionnel qui la possède en ouvre l’accès à un tiers moyennant finance. Plus les points de recharge sont accessibles à de nombreux véhicules et plus l’écosystème auquel appartient l’entreprise s’électrifie, encourageant les synergies.

 

Et pour le coût de l’électricité ? Le gestionnaire a différents leviers pour maîtriser son budget énergie. Mobilize Powers Solutions analyse la consommation énergétique effective sur le site (puissance souscrite, profil de consommation électrique et pics observés), estime les besoins en énergie découlant des besoins d’exploitation des camions et des véhicules utilitaires, et propose des solutions techniques optimisées pouvant intégrer la gestion dynamique de l’énergie, voire de la production d’énergie renouvelable locale.

 

 

En résumé, le passage à l’électrique des véhicules utilitaires légers et des poids lourds fait sens d’un point de vue environnemental comme d’un point de vue économique, et la question de la recharge en est le point central. C’est pourquoi Mobilize Power Solutions accompagne les professionnels, sur un périmètre européen, en prenant en compte à 360° leurs enjeux opérationnels, financiers et énergétiques.

pas de temps à perdre pour l’autopartage

Story

pas de temps à perdre pour l’autopartage

16.09.2021

  • connectivité
  • mobilité partagée

En matière de consommation automobile, les habitudes évoluent : de plus en plus, les clients sont attachés à l’usage plutôt qu’à la possession. Leur souhait ? Flexibilité et disponibilité : se déplacer facilement, trouver un véhicule propre et accessible à proximité, quand ils en ont besoin. Bénéficier d’un service complet, payer exactement ce qu’ils utilisent, à un prix connu à l’avance. Tout simplement !

C’est ce que propose Mobilize avec son service d’autopartage ZITY by Mobilize. Pour optimiser la disponibilité des véhicules et limiter leur temps d’immobilisation, la marque travaille sur de nouveaux processus dans le cadre d’une expérimentation qui s’appuie sur la Re-Factory de Flins. C’est là qu’une équipe dédiée et restreinte s’est vue confier une mission de la plus haute importance : montrer qu’on peut réparer et entretenir à la fois vite et bien les véhicules des flottes d’autopartage. Gilles Normand, Directeur des véhicules de la marque Mobilize et Alexandra, General Manager de ZITY en France, nous expliquent cette démarche qui vise à proposer ce service aux opérateurs de flottes.

10 minutes à pieds : c’est la « distance » maximale à laquelle doit se trouver un véhicule en autopartage pour un utilisateur du service. Pour répondre à un tel défi, multiplier les voitures n’est pas la solution. Un opérateur de flottes comme ZITY by Mobilize doit avant tout réussir à réduire le temps d’immobilisation des véhicules, que ce soit pour les recharger, les nettoyer, les entretenir ou les réparer. Car si les frais de réparation s’accumulent et les rotations des véhicules sont trop lentes, la gestion de la flotte peut devenir un véritable point d’achoppement. Car le temps, pour les opérateurs, c’est de l’argent !

“L’immobilisation, que ça soit pour l’entretien ou la réparation d’un véhicule d’une flotte d’autopartage, est un centre de coût qui peut vite devenir exponentiel s’il n’est pas maîtrisé.”
Gilles Normand
Directeur Véhicules, Mobilize

Une nouvelle ère pour l’usine de Flins

Afin de répondre à cette contrainte, Mobilize a lancé, avec ZITY by Mobilize, un test au sein de la Re-Factory Renault Group de Flins. Le but est d’expérimenter, avec une équipe de professionnels dédiée et restreinte, un processus de réparation et de maintenance optimal pour une flotte de véhicules en autopartage.

En 70 ans d’existence, l’usine de Flins a vu défiler de nombreux modèles iconiques et aujourd’hui sortent encore des chaînes d’assemblage ZOE pour Renault, ainsi que Micra pour Nissan. En se transformant en Re-Factory, elle entre dans une nouvelle ère et devient la première usine européenne d’économie circulaire dédiée à la mobilité. Parmi les quatre pôles d’activités de ce projet de transformation, celui baptisé Re-Trofit, s’occupe de l’allongement de la durée de vie des véhicules et de leurs usages. Sur plus de 8500 m2, une « Factory VO », dédiée au reconditionnement des véhicules d’occasion, va prochainement accueillir des véhicules en provenance des opérateurs de flottes.

C’est là que se déroule le test grandeur nature de Mobilize. Les équipes testent l’intégralité des étapes nécessaires à l’entretien des véhicules avec la flotte de ZITY by Mobilize et cherchent à optimiser chaque étape de leur parcours, de l’arrivée des véhicules à leur lavage et leur réexpédition, en passant par le diagnostic, la réparation, l’éventuelle commandes de pièces et les tests de roulage.

“Un service d’autopartage efficace comme ZITY by Mobilize nécessite de mettre en place un certain nombre de mesures, pour disposer des véhicules entretenus, nettoyés et rechargés à moins de 10 minutes de chaque client.”
Alexandra
General Manager ZITY en France

Bienvenue chez les experts

Pour assurer cette qualité de service, des professionnels dédiés ayant une parfaite connaissance des véhicules ont la charge d’effectuer les opérations de maintenance comme des travaux de carrosserie, de retouche peinture, de restickage et de nettoyage. Autre atout non négligeable : ils disposent d’un stock de pièces de rechange disponible en permanence.

maintenance-carrosserie
Une maintenance assurée par des professionnels

En s’appuyant sur la Re-Factory de Flins, ZITY by Mobilize peut ainsi disposer de toute la capacité et des compétences nécessaires pour diviser par deux le temps d’immobilisation de ses véhicules, soit 7 jours maximum.

  • connectivité
  • mobilité partagée

Roulez en citadines branchées !

Après Paris, Boulogne-Billancourt et Clichy, ZITY by Mobilize a étendu sa zone de service à 4 villes du sud-ouest parisien : Issy-les-Moulineaux, Meudon, Sèvres et Vanves. La flotte de véhicules proposés en autopartage est composée de Renault ZOE et Dacia Spring, sans distinction de tarif.

Dacia Spring, la petite nouvelle de la flotte ZITY by Mobilize

Grâce à la Re-Factory de Flins, Mobilize ambitionne de proposer un business model frugal et rentable aux opérateurs de flotte. De quoi satisfaire à coup sûr leurs utilisateurs.

 

Rédacteur : Valérie Calloc’h

A lire aussi

mais où en est la mobilité partagée ?

mais où en est la mobilité partagée ?

la mobilité urbaine s’adapte à l’évolution des usages et aux exigences de la transition écologique

une mobilité écologique et accessible ?

une mobilité écologique et accessible ?

Mobilize, la nouvelle marque de Renault Group, ambitionne de proposer des services de mobilité et d’énergie répondant aux besoins des usagers et contribuant à réduire la pollution dans les villes.

pourquoi faire le pari du tout électrique ?

pourquoi faire le pari du tout électrique ?

le moment est venu de changer nos façons de nous déplacer

Stella Vita, un prototype de « voiture à vivre » solaire

Stella Vita, un prototype de « voiture à vivre » solaire

Faire rouler les véhicules électriques à l’aide de l’énergie solaire ? Pour le collectif d’étudiants Solar Team, cette réalité serait même déjà là.

Répondre aux enjeux et problématiques de déplacement en zone urbaine, concevoir une expérience globale, partir non pas de la table à dessin mais du smartphone… C’est ainsi que EZ-1 Prototype est né.

electrifier sa flotte automobile : les bons conseils, du véhicule à la recharge

Story

electrifier sa flotte automobile : les bons conseils, du véhicule à la recharge

12.01.2022

  • connectivité
  • véhicule électrique

Entre une conscience environnementale grandissante, des obligations législatives de plus en plus contraignantes, une augmentation des zones à faibles émissions (ZFE1), nombreuses sont les raisons qui incitent les entreprises à verdir leur flotte de véhicules. Toutefois, prendre ce virage vers l’électrification peut parfois paraître délicat. La recharge soulève de nombreuses questions. Elle requiert des compétences sur le fonctionnement des réseaux électriques, les règles et les normes. Elle implique aussi de savoir dimensionner son installation, estimer le nombre de bornes nécessaires, leur puissance, etc. Pour opérer cette bascule avec succès, l’accompagnement d’experts à l’écoute des besoins est déterminant. Le bon partenaire doit savoir comprendre les attentes, être flexible, et proposer des solutions sur mesure, quelle que soit la taille de l’entreprise. Reportage en région parisienne chez Qualiconsult, qui s’est lancé avec succès depuis plusieurs mois.

Si le véhicule électrique séduit de plus en plus, comment s’y prennent les entreprises qui décident concrètement d’opérer la bascule pour leur flotte ? L’exemple de Qualiconsult montre que rien ne vaut l’accompagnement d’un spécialiste des solutions de recharge. Rendez-vous est pris, en région parisienne, devant le siège où stationnent les véhicules de l’entreprise et de ses salariés. Rencontre avec Vincent Leroux, qui a lancé tambour battant la transformation de la flotte de ce leader français de l’audit et du diagnostic immobilier.

“Notre volonté a été de réduire notre empreinte carbone, verdir notre flotte et anticiper l’entrée en vigueur de la loi LOM2.”
VINCENT LEROUX
Directeur Achats et Logistique de Qualiconsult

Faire équipe avec le bon partenaire

Un projet important quand on sait que l’entreprise ne compte pas moins de 260 agences dans le monde avec 2500 salariés et que la loi LOM2 oblige à partir de cette année de s’équiper de 10 % minimum de véhicules hybrides ou électriques lors d’opérations de renouvellement de flotte. Il ne pouvait se faire sans un partenaire fiable. D’autant que passer à l’électrique, pour une flotte d’entreprise, nécessite entre autres de bien dimensionner le réseau de recharge mis à disposition des collaborateurs et de bien accompagner ces derniers dans leur usage. Vincent Leroux explique pourquoi il a décidé de confier l’installation de ses infrastructures de recharge à Mobilize Power Solutions. Un partenariat, fruit d’un choix mûrement réfléchi :

« En tant que filiale de Renault Group, Mobilize Power Solutions dispose d’une expertise unique : celle du véhicule électrique avec Renault bien sûr mais aussi la maîtrise d’un écosystème complet. Elle soutient les entreprises comme la nôtre avec des solutions prêtes à l’emploi. Véritable facilitateur, Mobilize Power Solutions a permis l’inclusion de la mobilité électrique dans notre parc automobile. »

Quand on sait que six voitures vendues en Europe sur dix sont des véhicules d’entreprise et que près de 96 % des immatriculations de ce marché concernaient encore des véhicules Diesel ou essence en 2019*, on se rend compte de la nécessité de passer à la vitesse supérieure et de proposer des solutions de recharge.

*Enquête Lease Plan 2021

qualiconsult-a-opte-pour-une-electrification-progressive-de-sa-flotte
Qualiconsult a opté pour une électrification progressive de sa flotte

Une démarche progressive avant un déploiement à plus grande échelle

Avec un parc de près de 2 000 véhicules, Qualiconsult a opté pour une électrification progressive de sa flotte. Après une première étape de diagnostic, vingt-cinq véhicules électriques et hybrides rechargeables ont d’abord été mis en circulation, avant un déploiement à plus grande échelle. Cette approche pragmatique a permis d’étudier la mise en œuvre sur la base de cas d’usages précis.

« Nous avons étudié le profil de nos salariés qui se déplacent dans le cadre de leur travail, et identifié ceux pour qui un véhicule électrique ou électrifié était la solution la plus adaptée. » décrit Vincent Leroux. « Mobilize Power Solutions a vraiment répondu à nos attentes, autant sur la partie infrastructure que sur l’accompagnement des collaborateurs : mise en place de solutions dédiées, badges, interfaces, etc. »

Cette transformation progressive du parc a aussi permis de sensibiliser les salariés et de faire découvrir à certains le plaisir de rouler en électrique lors de leurs déplacements professionnels.

Un bénéfice pour l’entreprise et pour le salarié

En parallèle, Qualiconsult a souhaité mettre à disposition les infrastructures de charge implantées pour sa flotte aux salariés qui utilisent un véhicule électrique personnel. Un vrai avantage clairement apprécié : recharger son véhicule personnel au bureau permet de baisser son budget automobile en éliminant le coût du trajet domicile-travail.

Après quelques mois, les utilisateurs sur le terrain sont conquis. La possibilité de se charger sur le lieu de travail est un véritable plus. Il suffit de passer un badge dédié devant la borne, sans plus de formalités.

« Il suffit de passer un badge sans contact et la recharge se lance automatiquement. C’est pratique et je suis fier de contribuer à la transition écologique engagée par mon entreprise. » Philippe Lombardi, salarié de Qualiconsult

img-charge 1
La possibilité de se charger sur le lieu de travail est un vrai plus
img-charge-2
La possibilité de se charger sur le lieu de travail est un vrai plus

Des solutions de recharge simples, robustes et fiables

Pour Qualiconsult, l’accompagnement de Mobilize Power Solutions a aussi aidé à déterminer le service attendu : analyser l’activité de l’entreprise, identifier combien de véhicules seraient à charger, où implanter les bornes, quelle puissance choisir, quel serait l’impact économique, etc. Autre véritable atout du service : la possibilité de pouvoir superviser l’ensemble des bornes. Qualiconsult dispose ainsi d’un suivi partout en France du taux d’utilisation et de la capacité de recharge de ses infrastructures. Un outil précieux pour optimiser la gestion de sa flotte, notamment lorsque les salariés se déplacent d’agence en agence.

Car Qualiconsult compte bientôt couvrir l’ensemble de ses agences avec l’infrastructure de charge mise en place par Mobilize Power Solutions. Ce maillage pourra ainsi permettre à un salarié en déplacement depuis Paris vers Marseille, de recharger son véhicule sur son trajet, par exemple à l’agence de Valence. Un vrai plus quand on sait que le réseau des bornes de recharge publiques, notamment les bornes de recharge rapide des stations d’autoroute doit encore être développé.

les-salaries-en-deplacement-peuvent-se-charger-dans-les-agences-du-groupe
Les salariés en déplacement peuvent se charger dans les agences du groupe

Flottes d’entreprise : le maillon clé du déploiement du véhicule électrifié à grande échelle

A court terme, verdir sa flotte peut sembler une opération coûteuse et complexe, mais si l’on prend en compte l’usage, la fiscalité et un accompagnement fiable sur le terrain, c’est une transformation bénéfique. Sa mise en place progressive facilite son déploiement sur l’ensemble des sites d’une entreprise, au bénéfice de cette dernière et de ses salariés. Une manière d’élaborer des plans de mobilités innovants tout en étant acteur de la transition écologique.

« En facilitant les projets de recharge pour les entreprises, Mobilize Power Solutions accélère la transition énergétique de l’économie et la diffusion des véhicules électriques. » Nicolas Schottey, P-DG de Mobilize Power Solutions


1 Améliorer la qualité de l’air en encourageant la circulation des véhicules les plus propres dans les centres-villes, telle est la mission des ZFE-m, les Zones à faibles émissions mobilité. Elles se multiplient en Europe, où l’on en comptait 230 en août 2021.

2 La loi LOM (Loi sur l’orientation des mobilités) fixe pour but d’atteindre la neutralité carbone des transports terrestres à compter de 2050.

 

Rédacteur : Valérie Calloc’h

A lire aussi

la fin du groupe électrogène polluant

la fin du groupe électrogène polluant

La start-up betteries développe, avec l’aide de Mobilize, un générateur reposant entièrement sur la réutilisation de batteries de véhicules électriques. Cette innovation remplace le classique groupe électrogène à moteur thermique par une version 100 % électrique.

les chiffres clés d’une voiture qui n’est pas à vendre

les chiffres clés d’une voiture qui n’est pas à vendre

Le marché du transport à la demande passe au niveau supérieur. Mobilize Limo est une berline électrique destinée aux chauffeurs professionnels.

comment faire évoluer vos services de mobilité

comment faire évoluer vos services de mobilité

Camions électriques à louer, bornes d’autopartage dans des projets immobiliers… chez Mobilize, Guillaume Naegelen invente les nouvelles mobilités.

les batteries usagées comme sources d’énergie verte

les batteries usagées comme sources d’énergie verte

elles pourraient être l’un des éléments clés de l’écologie urbaine des prochaines décennies

des astuces pour faciliter la recharge d’une voiture électrique

des astuces pour faciliter la recharge d’une voiture électrique

installation de bornes, badges prépayés, datas, …

Stella Vita : un prototype de « voiture à vivre » solaire inspirant pour Mobilize

Story

Stella Vita : un prototype de « voiture à vivre » solaire inspirant pour Mobilize

20.10.2021

  • connectivité
  • transition énergétique
  • véhicule électrique

Faire rouler les véhicules électriques à l’aide de l’énergie solaire : vœux pieu, chimère ou réalité proche ? Pour les équipes du collectif d’étudiants de l’Université technologique d’Eindhoven Solar Team, cette réalité serait même déjà là, ou presque. C’est ce que démontre leur prototype baptisé Stella Vita, où l’énergie solaire accumulée grâce à des panneaux photovoltaïques installés sur le toit alimente le moteur mais aussi le véhicule en lui-même… pour vivre dedans ! Car Stella Vita est une vraie « voiture à vivre ». Le genre de qualificatif qui ne laisse pas insensible au sein de Renault Group ! Il n’en fallait pas plus pour attirer l’attention des équipes de la marque Mobilize, en recherche constante d’échanges sur toutes les formes de mobilité durable. Une rencontre inspirante placée sous le signe de la créativité durant laquelle les étudiants ont pu présenter leur projet et partir à la découverte des concepts et show-cars phares Renault et Mobilize.

Ce matin du 24 septembre, un drôle de prototype circule sous les yeux ébahis des passants dans les rues de Guyancourt (Ile-de-France). En provenance des Pays-Bas, il vient d’effectuer des milliers de kilomètres à travers l’Europe et se dirige maintenant vers le Technocentre Renault. Ce vaisseau futuriste baptisé Stella Vita et conçu par la Solar Team, un groupe de 22 étudiants de l’Université technologique d’Eindhoven, s’annonce comme une piste de réflexion sérieuse pour le développement de nouvelles formes de mobilité durable. Il est en effet alimenté, entre autres, à l’énergie solaire. Et quoi de mieux qu’un road trip à travers l’Europe pour tester le véhicule en conditions réelles ? Un itinéraire de 3 000 km de Eindhoven aux Pays-Bas à Tarifa en Espagne, à la seule force de l’énergie solaire pour prouver que le projet est viable.

Mobilité électrique et énergie solaire : le combo gagnant

Pionnier de la mobilité électrique, Renault Group dispose désormais d’une marque, Mobilize, dédiée notamment aux services de mobilité partagée et décarbonée. Une marque conçue pour répondre aux enjeux de notre époque et qui prépare le futur en s’intéressant à toutes les énergies alternatives, dont l’énergie solaire.

Au gré de son parcours, la Solar Team a présenté son prototype à des entreprises, des universités ou bien encore des institutions La rencontre entre Mobilize et ces étudiants fut pleine de sens et riche d’apprentissages pour tout le monde.

Objectif : inspirer le plus grand nombre et démontrer qu’il est possible de construire un futur durable grâce à l’énergie solaire.

“Ils sont allés au bout de leur concept. Stella Vita est habitable et réunit l’ensemble des problématiques d’un objet roulant. Cette expérience représente, pour ces étudiants, le passage de la théorie à l’exploitation concrète de leurs idées.”
Patrick Lecharpy
Directeur du Design Mobilize

Les panneaux solaires de Stella Vita sont situés sur le toit. À l’arrêt, leur surface totale peut atteindre 17,5 m2. Ils permettent au véhicule de s’affranchir des bornes de recharge pour voyager en toute liberté sans nuire à l’environnement. Sur la route, Stella Vita peut atteindre 120 km/h grâce à son aérodynamisme et son poids léger (1 700 kilos). Grâce à sa batterie lithium-ion d’une capacité de 60 kWh, l’autonomie atteint 600 km avec une charge complète. Elle peut même grimper à 730 km si le soleil est de la partie durant le trajet. Il faut cependant compter 2 à 3 jours pour recharger en intégralité les batteries avec les panneaux solaires, lorsque le prototype est à l’arrêt. Voilà pourquoi il est également équipé d’une prise pour le recharger via une borne classique, plus rapide que la recharge solaire. L’assurance aussi de pouvoir rouler quelles que soient les conditions météo.

stella vita
En mode conduite, la surface des panneaux solaires pliés sur le toit de Stella Vita est de 8,8 m2 pour plus d’aérodynamisme

Une voiture à vivre ? Ça nous parle !

L’énergie solaire accumulée par les panneaux sur le toit sert aussi à alimenter les équipements de ce prototype dans lequel on peut véritablement vivre. Et Renault et les voitures à vivre, c’est une longue histoire, un état d’esprit symbole de toute une époque, un célèbre slogan qui inspire la marque encore aujourd’hui. Stella Vita s’inscrit dans cette vision et va même plus loin en se présentant comme une maison sur roues. Ce prototype représente, selon leurs créateurs, le futur du voyage durable : une maison mobile dans laquelle on peut habiter, voire travailler, tout en voyageant grâce à l’énergie du soleil.

« Nous avons réfléchi tous ensemble et réalisé que nous avions un surplus d’énergie avec les panneaux solaires. Nous nous sommes donc demandés ce que nous pouvions en faire : vivre dans le véhicule évidemment. » Lowe Blom, Ingénieur en aérodynamique de la Solar Team

Lorsque Stella Vita est à l’arrêt, le toit mobile se réhausse pour plus d’espace intérieur et le véhicule déploie ses ailes latérales, multipliant par deux la surface des panneaux solaires. Vous souhaitez regarder la TV, cuisiner ou bien prendre une douche ? Le véhicule est équipé d’une cuisine, un lit, un canapé, une douche et des toilettes fonctionnant à l’énergie solaire. Un système d’infotainment permet de visualiser la consommation d’énergie en temps réel et donc de choisir sa distribution.

L’innovation de Stella Vita rejoint bien sûr la vision de Mobilize et ses recherches dans le développement de nouvelles solutions de mobilité encore plus audacieuses et durables.

Ce projet original, qui dépasse le cadre scolaire, est le résultat d’un travail collectif puisque parmi les étudiants de Solar Team, plusieurs disciplines sont représentées, de l’ingénierie mécanique et électrique, à la science informatique et jusqu’au design industriel.

Une pluridisciplinarité qui n’a pas laissé insensible Laurens Van Den Acker, le Directeur du Design de Renault Group, lui-même diplômé de l’Université technologique d’Eindhoven, qui avait à cœur de rencontrer ces jeunes créateurs.

Nouveau projet (11)
Les étudiants de Solar Team présentent le prototype Stella Vita à l’équipe Design Mobilize
prototype mobilize 13
Les étudiants de Solar Team présentent le prototype Stella Vita à l’équipe Design Mobilize
prototype mobilize 14
Les étudiants de Solar Team présentent le prototype Stella Vita à l’équipe Design Mobilize
prototype mobilize 15
Les étudiants de Solar Team présentent le prototype Stella Vita à l’équipe Design Mobilize
prototype mobilize 16
Les étudiants de Solar Team présentent le prototype Stella Vita à l’équipe Design Mobilize
prototype mobilize 17
Les étudiants de Solar Team présentent le prototype Stella Vita à l’équipe Design Mobilize
prototype mobilize 18
Les étudiants de Solar Team présentent le prototype Stella Vita à l’équipe Design Mobilize

Du prototype au modèle de série : découverte des concepts et show-cars Renault et Mobilize

Laurens a dès lors ouvert les portes aux étudiants du studio Design du Technocentre, à la découverte des concept-cars Renault et Mobilize. L’occasion d’échanger sur le devenir de leur projet et sur les difficultés à passer concrètement d’un prototype au modèle de série.

Les fondateurs de Stella Vita ont pu recueillir ses précieux conseils, apprenant par exemple que lorsqu’on travaille sur un prototype, l’une des clés de la réussite est d’avoir une marge de différence la plus fine possible entre le concept dessiné et la réalité du véhicule qui sera commercialisé. En découvrant Renault 5 Prototype, ils ont ainsi compris qu’ils avaient sous les yeux quelque chose de très ressemblant à la future version de série qui sera commercialisée en 2024. Un passage du concept à la série qu’ils ont pu également appréhender dans sa globalité en se voyant présenter successivement le concept-car Renault MORPHOZ, initiateur de la nouvelle génération de véhicules électriques Renault, puis le show-car Mégane eVision qui préfigurait plus directement Nouvelle Mégane E-TECH Electric, elle aussi présente. Les étudiants n’ont pas manqué d’apprécier la découverte du concept TreZor de 2016, illustration réussie de prototypage devenu réalité concrète avec son tableau de bord « L-Shape » en forme de L renversé qui préfigurait l’écran OpenR aujourd’hui présent sur Nouvelle Mégane E-TECH Electric.

prototype mobilize 1
Le collectif Solar Team à la découverte des concepts et show-cars emblématiques Renault et Mobilize
prototype mobilize 2
Le collectif Solar Team à la découverte des concepts et show-cars emblématiques Renault et Mobilize
prototype mobilize 3
Le collectif Solar Team à la découverte des concepts et show-cars emblématiques Renault et Mobilize
prototype mobilize 4
Le collectif Solar Team à la découverte des concepts et show-cars emblématiques Renault et Mobilize
prototype mobilize 5
Le collectif Solar Team à la découverte des concepts et show-cars emblématiques Renault et Mobilize
prototype mobilize 6
Le collectif Solar Team à la découverte des concepts et show-cars emblématiques Renault et Mobilize
prototype mobilize 7
Le collectif Solar Team à la découverte des concepts et show-cars emblématiques Renault et Mobilize
“Les concept-cars comme TreZor ou MORPHOZ montrent un rêve, le futur. Cela permet aussi d’explorer de nouvelles solutions. Nous apprenons beaucoup de ces expériences.”
Laurens Van Den Acker
Directeur du Design de Renault Group

Patrick Lecharpy, Directeur du Design Mobilize a de son côté expliqué aux étudiants de Solar Team le côté novateur du processus de création des véhicules de la marque. Ils sont conçus comme un véritable service, avec une approche créative qui se distingue d’une marque classique. Les designers ne commencent pas par dessiner un véhicule mais doivent penser des expériences globales de mobilité durable et des services à destination à la fois des usagers, des opérateurs et des villes.

“Les véhicules actuels ne sont pas adaptés à la mobilité partagée, nous avons besoin de concevoir des véhicules différents pour répondre à ces nouveaux usages et besoins. Demain, les véhicules seront davantage connectés, plus robustes et durables dans le temps.”
Patrick Lecharpy
Directeur du Design Mobilize

Duo et Bento, deux concept-cars Mobilize présentés aux étudiants représentent des solutions imaginées par la marque pour favoriser la transition des villes vers des solutions de mobilité durable. Duo, un petit véhicule électrique et connecté destiné à la mobilité partagée en milieu urbain a même été présenté à l’aide de la réalité augmentée, afin de mieux découvrir l’ensemble des services qui seront proposés avec lui. Un étudiant de Solar Team interrogé a notamment retenu sa capacité à apporter une vraie solution aux enjeux liés à la mobilité urbaine :

« Mobilize Duo est un excellent moyen d’optimiser la circulation des véhicules en milieu urbain, son efficacité énergétique est également bien supérieure à celle d’un véhicule conventionnel. »

prototype mobilize 8
Les étudiants découvrent les show-cars Mobilize et Duo Bento, Patrtick Lecharpy et Laurens Van Den Acker répondent à leurs questions 
prototype mobilize 9
Les étudiants découvrent les show-cars Mobilize et Duo Bento, Patrtick Lecharpy et Laurens Van Den Acker répondent à leurs questions 
prototype mobilize 10
Les étudiants découvrent les show-cars Mobilize et Duo Bento, Patrtick Lecharpy et Laurens Van Den Acker répondent à leurs questions 
prototype mobilize 11
Les étudiants découvrent les show-cars Mobilize et Duo Bento, Patrtick Lecharpy et Laurens Van Den Acker répondent à leurs questions 

Le futur au soleil ?

À l’issue de cette rencontre, la question qui brûlait toutes les lèvres avait un début de réponse. Pourrons-nous tous bientôt rouler uniquement grâce aux rayons du soleil ? Les étudiants de Solar Team estiment que Stella Vita est une vision de la mobilité solaire à horizon 2030. Son développement à grande échelle nécessite encore de profondes révolutions technologiques sur le photovoltaïque et les batteries. Il pourra se nourrir des recherches de Mobilize sur l’alimentation des véhicules électriques avec des énergies renouvelables, comme sur la Smart Island de Porto Santo au Portugal.

porto santo
Île de Porto Santo au Portugal où Renault Group y développe une Smart Island

En tout cas, avec Stella Vita, le soleil se lève sur ces nouvelles ambitions. Mobilité et énergies renouvelables, une formule gagnante qui résout l’équation complexe de la transition écologique de l’industrie automobile.

 

Rédacteur : Alizée Carn

A lire aussi

mais où en est la mobilité partagée ?

mais où en est la mobilité partagée ?

la mobilité urbaine s’adapte à l’évolution des usages et aux exigences de la transition écologique

une mobilité écologique et accessible ?

une mobilité écologique et accessible ?

Mobilize, la nouvelle marque de Renault Group, ambitionne de proposer des services de mobilité et d’énergie répondant aux besoins des usagers et contribuant à réduire la pollution dans les villes.

pourquoi faire le pari du tout électrique ?

pourquoi faire le pari du tout électrique ?

le moment est venu de changer nos façons de nous déplacer

En matière de consommation automobile, les clients sont de plus en plus attachés à l’usage plutôt qu’à la possession. Ils souhaitent trouver un véhicule propre et à proximité, quand ils en ont besoin.

Répondre aux enjeux et problématiques de déplacement en zone urbaine, concevoir une expérience globale, partir non pas de la table à dessin mais du smartphone… C’est ainsi que EZ-1 Prototype est né.

les campagnes adoptent la mobilité électrique partagée

Story

les campagnes adoptent la mobilité électrique partagée

16.11.2021

  • mobilité partagée
  • véhicule électrique

L’accès aux nouvelles formes de mobilité n’est pas une problématique réservée aux grandes métropoles. Elle fait également partie des questionnements de nombreux territoires ruraux. Car s’il est désormais possible d’un clic, où que l’on soit, d’accéder à de nombreux services, se déplacer peut être problématique lorsque l’on vit à la campagne. Les transports en commun peuvent apporter une solution mais ils sont souvent rares, voire inexistants.

Pourquoi les zones rurales n’auraient-elles pas droit, comme les grandes villes, à des services de mobilité intelligente, verte, partagée et accessible à tous ? Un enjeu d’autant plus fort à l’heure où les territoires moins denses n’ont jamais été autant prisés. Certaines communes prennent dès lors le sujet à bras le corps et font preuve d’une grande capacité d’innovation. C’est le cas de Luitré-Dompierre, 1900 habitants, située au cœur de la campagne bretonne, qui a trouvé la solution avec la mise en place d’un pôle de services proposant la solution d’autopartage Mobilize Share.

« Aide-toi et le ciel t’aidera » est l’une des devises de Michel Balluais, maire de Luitré-Dompierre, en Ille-et-Vilaine. Convaincu de la nécessité de faciliter l’accès aux transports, il a donc décidé d’agir, en concertation avec ses administrés, pour permettre à chacun de disposer de différentes solutions de mobilité. Au cœur du système imaginé figure le service d’autopartage Mobilize Share.

“Nous voulions proposer des solutions pour faciliter les déplacements quotidiens ou ponctuels, en nous inscrivant dans des modes de transports vertueux.”
Michel Balluais
Maire de Luitré-Dompierre

 Du café citoyen à l’implantation du service : genèse d’une mobilité réinventée

Tout est parti d’un café citoyen avec des habitants, pour recueillir leurs besoins.

« Notre commune possède beaucoup d’atouts, » souligne M. le Maire. « Nous sommes situés sur la voie cyclable V9 qui va du Mont St Michel à Chateaubriand, au cœur d’une région touristique. Nous sommes à moins de 10 km de Fougères et à 45 minutes de Rennes seulement. »

Si de nombreux habitants font les trajets vers ces destinations, les besoins de mobilité exprimés concernent des déplacements plus « modestes » : vers les commerces et les services alentours, par exemple.

« Notre but : permettre à chacun, actifs ou retraités, d’avoir l’assurance de pouvoir bouger comme il le souhaite sans avoir recours de manière systématique à sa voiture personnelle. En somme, encourager la mobilité partagée en offrant un panel de solutions de transport mutualisées. » décrit Michel Balluais.

luitre-dompierre 2
Luitré-Dompierre une commune rurale dans une région touristique

  Une aire de services avec deux Renault ZOE en autopartage

La commune de Luitré-Dompierre a relevé ce défi avec dynamisme. Comme dans une équipe projet ! L’idée ? La création d’une aire de services. En son centre, le service d’autopartage Mobilize Share avec la mise à disposition de deux Renault ZOE.

M. le maire et son équipe ont opté pour une démarche en trois temps : concevoir l’infrastructure, l’équiper et la promouvoir.

Pour la conception et l’équipement, une zone de passage en bordure du village a été choisie et équipée d’une signalétique adaptée. Elle regroupe différents services : une zone de lavage, une aire de camping-car, un rendez-vous de co-voiturage, la mise à disposition de vélos électriques et donc un service d’autopartage avec deux Renault ZOE et bien sûr une borne de recharge. Tout a été pensé pour faciliter la mobilité des habitants de ce territoire rural, dans une approche multimodale.

La mise en place du projet a été soutenue par la Commission européenne dans le cadre du programme « Feader-Leader » qui vise à soutenir les territoires ruraux porteurs d’une stratégie locale de développement.

m le maire et deux zoe 2
M. le maire devant les deux ZOE sur l’aire de service

 Faciliter la vie des habitants

Dans des territoires peu denses, à l’instar d’une commune comme Luitré-Dompierre, les habitants sont en général fortement dépendants à la voiture. Posséder un voire deux véhicules par foyer peut être une nécessité et reste souvent associé à une notion de liberté : « Je pars quand je veux, sans forcément programmer ». L’arrivée de ce service a pu soulager certains foyers qui ne possédaient qu’un véhicule et avaient parfois besoin de se déplacer à deux endroits différents en même temps. A terme, cela amènera sans doute certains à réfléchir : deux véhicules sont-ils vraiment nécessaires ? N’est-il pas aussi simple de réserver un véhicule partagé quand on en a besoin, facilement et rapidement via une application ?

Pour accompagner le déploiement du service, la municipalité a décidé de suivre les choses de près. Ainsi, une personne dédiée au sein de la mairie de Luitré-Dompierre se rend disponible pour accompagner les utilisateurs. L’occasion de recueillir leurs avis sur le service, tout en analysant « en direct » la fréquence et le mode d’utilisation des ZOE. Pour certains conducteurs, au-delà de l’initiation à l’autopartage, ce nouveau service est aussi l’occasion de découvrir le plaisir de la conduite électrique.

mobilize share
La mairie accompagne le déploiement du service

 Mobilize Share : une solution simple et efficace

L’autopartage offre de nombreux avantages. Disposer d’un tel service peut être une source d’économie, en éliminant le besoin d’acquérir un second véhicule par exemple. Mais c’est surtout une solution d’accès quasi permanent à la mobilité.

Ainsi, pour M. Bertel, retraité, le service d’autopartage Mobilize Share lui permet de disposer d’un véhicule quand son épouse a besoin de leur voiture personnelle. Une alternative simple et économique qui ne freine aucunement sa liberté de déplacement.

«Ma femme et moi pouvons avoir besoin d’un véhicule au même moment. Ça peut être pour faire des courses ou rendre visite à notre fils à Rennes.» M. Bertel, habitant de Luitré-Dompierre

En quelques clics, depuis l’application Mobilize Share, il peut réserver l’une des deux Renault ZOE. L’autonomie du véhicule (395 km WLTP*) lui permet largement d’effectuer l’aller-retour vers Rennes et même d’aller plus loin s’il le souhaite.

application-mobilize
Une application de réservation dédiée

La borne de charge installée sur la commune par la mairie constitue le point de prise et de dépose des véhicules. Le service d’autopartage proposé fonctionne en effet « en boucle fermée », c’est-à-dire qu’une fois son déplacement terminé, l’utilisateur doit déposer le véhicule à son emplacement initial.

Les véhicules sont réservables à l’heure ou à la journée et la mairie prend en charge les frais inhérents à la charge/recharge et à l’entretien des véhicules, tout en proposant des tarifs attractifs : 5 euros de l’heure, forfait 24h à 25 euros, par exemple.

reservation-vehicules
Les véhicules sont réservables à l’heure ou à la journée

L’autopartage : une réponse pertinente au besoin de mobilité des campagnes

Les initiatives pour apporter de nouvelles solutions de mobilité en zones rurales se multiplient et les essais se transforment. L’autopartage offre une alternative ou une complémentarité aux solutions de transports existantes. C’est aussi une solution pratique et efficace : il allège le trafic, et permet d’optimiser un budget mobilité.

« Lorsqu’il s’agit d’une flotte de véhicules électriques comme à Luitré-Dompierre, l’autopartage permet d’allier mobilité et respect de l’environnement tout en répondant aux attentes de nos concitoyens en quête de solutions de mobilité plus vertes et plus durables », conclut M. le maire.

mobilize-campagne

Rédacteur : Valérie Calloc’h

A lire aussi

stockage énergétique stationnaire, les batteries au service du renouvelable

stockage énergétique stationnaire, les batteries au service du renouvelable

Et si les batteries des véhicules électriques accéléreraient la transition énergétique ?

une mobilité à toutes les échelles

une mobilité à toutes les échelles

Sur le secteur large et complexe de la mobilité, atteindre la neutralité carbone ne se fera pas sans une réflexion commune entre toutes les parties prenantes. Mobilize imagine des solutions pour toutes les localités qu’elles soient petites, moyennes ou grandes.

comment améliorer le mix énergétique dans les territoires

comment améliorer le mix énergétique dans les territoires

des solutions concrètes commencent à voir le jour, notamment du côté de la mobilité

réussir la mission d’une « smart island » autonome en énergie

réussir la mission d’une « smart island » autonome en énergie

Porto Santo, en route pour sa transition énergétique

Au nord-est du Brésil, les iles de Fernando de Noronha sont connues pour la variété de leur flore et de leur faune où se côtoient tortues de mer, raies, dauphins et requins dans des eaux chaudes et cristallines.

Pour limiter la hausse des températures, l’automobile doit réduire ses émissions de gaz à effet de serre.

Mobilize, dessine-moi une expérience

Story

Mobilize, dessine-moi une expérience

01.04.2021

  • connectivité
  • design
  • mobilité partagée
  • transport à la demande

Répondre aux enjeux et problématiques de déplacement en zone urbaine, concevoir une expérience globale, partir non pas de la table à dessin mais du smartphone… C’est ainsi que EZ-1 Prototype est né : la matérialisation d’une expérience de mobilité pensée pour les nouveaux besoins des consommateurs, des villes et des opérateurs. Patrick Lecharpy, directeur du Design de Mobilize, revient sur cette « épopée créative » inédite.

“C’était la première fois que l’on nous demandait d’imaginer une solution de mobilité qui réponde parfaitement aux nouveaux besoins des usagers, des villes et des opérateurs. Un vrai défi !”
Patrick Lecharpy
Directeur du Design de Mobilize

 

 

Un défi que Patrick Lecharpy a relevé avec d’autant plus d’enthousiasme que l’entité Design de Mobilize qu’il dirige a été spécialement créée pour « penser global » et prendre en compte l’écosystème de mobilité dans son ensemble.

  • connectivité
  • design
  • mobilité partagée
  • transport à la demande

Préambule à cette démarche : la prise en compte des attentes de chacun.

Côté opérateurs et municipalités, les besoins sont multiples : stationnement, encombrements, multimodalité, réduction de l’impact environnemental, économies d’énergie, économie circulaire.

Les utilisateurs, urbains et périurbains, recherchent quant à eux des solutions de déplacement adaptées à leurs impératifs professionnels ainsi qu’à leurs besoins personnels… sans être obligés pour autant d’investir dans un véhicule.

Quoi qu’il en soit, une expérience de mobilité ne peut se concevoir sans partir d’une application pour smartphone. C’est par elle que les utilisateurs débutent leur expérience, elle est leur premier point de contact avec le service. Dans cette approche, c’est elle également qui doit permettre de reconnaître le véhicule à distance, de l’ouvrir ou bien encore de bénéficier d’une visite virtuelle de l’espace intérieur.

smartphone_experience_mobilite
Le smartphone, centre de l’expérience de mobilité proposée par Mobilize

À demande inédite, réponse inédite

« Une fois tous ces éléments réunis, notre mission était très claire,» sourit Patrick Lecharpy : « il fallait créer un véhicule qui apporte un service qui réponde à l’ensemble des besoins de l’ensemble des clients pour l’ensemble des usages possibles. Et qu’il soit beau bien sûr ! »
Il fallait donc inventer une nouvelle approche créative !

emmanuelle-dauboin
Emmanuelle Dauboin, Chef de projet Design Mobilize

L’équipe Design de Mobilize bénéficie pour cela d’un atout majeur : elle est structurée comme une start-up, composée de créatifs usagers de la ville au quotidien en phase avec les attentes des futurs clients et aptes à les exprimer en termes d’expérience et de design.

Si les collectivités locales et les opérateurs ont apporté beaucoup d’éléments de réflexion, Patrick Lecharpy a voulu aller plus loin et capter les nouveaux ressorts culturels et émotionnels contemporains.

« La meilleure démarche, c’était d’envoyer mon équipe directement à la source, pour obtenir les informations les plus précises, sur le terrain. »

eduardo-lana-y-costa
Eduardo Lana-Y-Costa, Designer Mobilize

Toute l’équipe s’est mobilisée : certains ont testé les offres existantes quand d’autres ont expérimenté pendant quelques mois tous les modes de transport partagés.

Chacun a ensuite échangé ses ressentis et les usages observés avec Eduardo, designer, qui a alors sketché les premiers storyboards. Petit à petit, EZ-1 Prototype a pris forme…

Une expérience nouvelle de la mobilité partagée

« Cette nouvelle démarche nous a permis de capitaliser sur toutes ces expériences et à notre grande surprise, d’avancer beaucoup plus vite sur un mode très réactif et interactif », se souvient Patrick Lecharpy.

Pour l’équipe Design, c’était la première fois qu’autant d’expériences étaient mises en commun autour d’un seul projet. Et toutes se sont avérées indispensables pour concevoir l’expérience la plus pertinente autour d’un véhicule connecté, électrique, recyclé, recyclable et dédié à l’autopartage. Plus qu’un simple moyen de transport, EZ-1 Prototype constituera une expérience nouvelle de la mobilité partagée.

mobilize-ez-1-prototype
Mobilize EZ-1 Prototype

« Nous voulons offrir au plus grand nombre la possibilité d’accéder à un moyen de transport simple d’accès, facile à vivre, joyeux voire ludique, sans la nécessité d’acquérir l’objet,» précise Patrick Lecharpy. « En termes de mobilité, nous sommes véritablement en train d’écrire “l’histoire d’après“. »

 

Rédacteur : Renault Group

A lire aussi

mais où en est la mobilité partagée ?

mais où en est la mobilité partagée ?

la mobilité urbaine s’adapte à l’évolution des usages et aux exigences de la transition écologique

une mobilité écologique et accessible ?

une mobilité écologique et accessible ?

Mobilize, la nouvelle marque de Renault Group, ambitionne de proposer des services de mobilité et d’énergie répondant aux besoins des usagers et contribuant à réduire la pollution dans les villes.

pourquoi faire le pari du tout électrique ?

pourquoi faire le pari du tout électrique ?

le moment est venu de changer nos façons de nous déplacer

Stella Vita, un prototype de « voiture à vivre » solaire

Stella Vita, un prototype de « voiture à vivre » solaire

Faire rouler les véhicules électriques à l’aide de l’énergie solaire ? Pour le collectif d’étudiants Solar Team, cette réalité serait même déjà là.

En matière de consommation automobile, les clients sont de plus en plus attachés à l’usage plutôt qu’à la possession. Ils souhaitent trouver un véhicule propre et à proximité, quand ils en ont besoin.

la double vie de ma batterie

Story

la double vie de ma batterie

06.05.2021

  • stockage énergétique
  • transition énergétique
  • véhicule électrique

Pour limiter la hausse des températures, l’automobile doit réduire ses émissions de gaz à effet de serre. Comment ? En encourageant le passage au véhicule électrique tout en optimisant et en allongeant la durée de vie des batteries. Avec Mobilize, l’objectif est de faire émerger des écosystèmes durables qui combinent la mobilité électrique, la recharge intelligente et la réutilisation des batteries en seconde vie pour stocker des énergies renouvelables. Pour réussir ce pari, Mobilize conjugue son expertise avec celle d’autres acteurs comme la start-up Green-Vision, basée à Etampes, près de Paris et spécialiste de l’intégration de batteries de seconde vie dans d’autres véhicules. Yann Lelong, son fondateur, nous explique comment fonctionne ce partenariat et à quoi il donne vie avec les ex-batteries de véhicules Renault.

Il y a 10 ans, Renault Group était le premier constructeur automobile à parier sur l’économie circulaire et le véhicule électrique. Aujourd’hui, les résultats sont à la hauteur de ce pari avec notamment une place de numéro 1 du véhicule électrique en Europe et une position de leader de l’économie circulaire avec la Re-Factory de Flins. Agir sur l’ensemble du cycle de vie de la batterie passe par l’accélération du déploiement de batterie plus performante, bas carbone mais il reste une étape non négligeable avant son recyclage : celle de sa réutilisation ou reconditionnement.

“On considère la batterie comme usagée quand elle sort du véhicule en fin de vie. C’est pourtant encore largement suffisant pour des applications moins exigeantes en termes énergétiques. C’est là où j’interviens, en tant qu’intégrateur spécialiste du reconditionnement.”
Yann Lelong
Directeur de GREEN-VISION

A chacun sa reconversion !

Conscient du potentiel que peut offrir une batterie et de la vertu environnementale de son reconditionnement, Yann Lelong, ingénieur de formation, passionné d’automobile, de mécanique et d’électronique, s’est spécialisé dans l’électrification et l’économie circulaire. A travers sa start-up Green-Vision, il donne une seconde vie aux batteries des véhicules électriques pour des clients à la recherche de solutions compatibles avec leurs usages… et leurs valeurs.

Le partenariat avec Mobilize lui permet de réutiliser des batteries usagées des véhicules électriques Renault, lesquelles- après près de 10 ans de bons et loyaux services- entrent alors dans un nouvel usage. Elles ne peuvent plus propulser de véhicule mais peuvent largement avoir d’autres utilisations. Et c’est là que leur nouvelle vie commence… car elles possèdent une capacité encore bien suffisante pour une reconversion de choix !

mobilize_greenvision_pile
Batterie Renault : vers une seconde vie

« En tant qu’intégrateurs nous désassemblons les composants de ces batteries d’origine pour réassembler de nouveaux packs. Un peu comme des LEGO que nous réassemblons avec un nouveau poids et un nouveau voltage, en fonction des besoins de nos clients. C’est la magie de la deuxième vie. »

Du scooter de livraison de pizzas au food-truck

Ces nouvelles vies sont variées. Les batteries peuvent par exemple alimenter des deux roues : vélos à assistance électrique, scooters de livraison de pizzas ou encore cette moto qui a battu des records de vitesse. Tout est possible, y compris la performance, avec des batteries de seconde vie !

food-truck
Un food-truck 100% zéro-émission

Autre exemple avec ce foodtruck sur base de Master Z.E., une unité de restauration mobile zéro émission, à la fois côté moteur et côté cuisines. L’importante puissance électrique nécessaires aux gaufriers, saladettes, toasteuses et friteuses est en effet fournie par des batteries de seconde vie et des panneaux solaires. Plus besoin de se brancher sur une prise électrique ni un groupe électrogène bruyant et malodorant pour assurer tout un service non-stop.

Les batteries de seconde vie peuvent aussi être utiles au transport de produits pharmaceutiques, comme des vaccins, pour lesquels la température de stockage doit être absolument stable et maîtrisée. Quand le chauffeur arrête le moteur du véhicule pour une livraison, cela coupe la production de froid. Ici, les batteries de seconde vie continuent à fournir l’énergie nécessaire pour que la chaîne du froid ne soit pas impactée, même si le moteur est coupé.

Comme quoi une tranche de vie supplémentaire avant le recyclage ce n’est pas négligeable !

« Nous avons encore beaucoup d’idées d’applications avec ces batteries de deuxième vie que nous sommes en train de développer »

> En savoir plus sur nos actions sur le climat

 

Rédacteur : Valérie Calloc’h

A lire aussi

stockage énergétique stationnaire, les batteries au service du renouvelable

stockage énergétique stationnaire, les batteries au service du renouvelable

Et si les batteries des véhicules électriques accéléreraient la transition énergétique ?

une mobilité à toutes les échelles

une mobilité à toutes les échelles

Sur le secteur large et complexe de la mobilité, atteindre la neutralité carbone ne se fera pas sans une réflexion commune entre toutes les parties prenantes. Mobilize imagine des solutions pour toutes les localités qu’elles soient petites, moyennes ou grandes.

comment améliorer le mix énergétique dans les territoires

comment améliorer le mix énergétique dans les territoires

des solutions concrètes commencent à voir le jour, notamment du côté de la mobilité

réussir la mission d’une « smart island » autonome en énergie

réussir la mission d’une « smart island » autonome en énergie

Porto Santo, en route pour sa transition énergétique

S’il est désormais possible d’un clic, où que l’on soit, d’accéder à de nombreux services, se déplacer peut être problématique lorsque l’on vit à la campagne.

Au nord-est du Brésil, les iles de Fernando de Noronha sont connues pour la variété de leur flore et de leur faune où se côtoient tortues de mer, raies, dauphins et requins dans des eaux chaudes et cristallines.